03 44 28 55 00

06 67 92 28 89

Les marchés terminent dans l'incertitude un premier trimestre chahuté

Posté le : 03/04/2018

(Boursorama) (…) (NDLR : A fin mars) Les records historiques inscrits fin janvier à Wall Street semblent loin: le S&P 500 recule ainsi de 1,6 % depuis le début de l'année, sa première performance trimestrielle négative depuis le troisième trimestre 2015. Et depuis son pic du 26 janvier, il a cédé autour de 8,5 %. Le Stoxx 600 a abandonné pour sa part 4,7% sur les trois premiers mois de l'année, son plus mauvais trimestre depuis deux ans, et le CAC 40 a cédé 2,73 %, sa plus mauvaise performance en trois mois (-3 %) depuis la mi-2016. Globalement, l'indice mondial MSCI, qui regroupe 47 marchés développés et émergents, cède 1,7 % sur trois mois après sept trimestres consécutifs de hausse. Seuls résistent encore les marchés émergents, dont l'indice MSCI progresse de 0,9 % depuis le début de l'année, et le Nasdaq composite (+1,6 %) malgré les dégagements récents sur le secteur technologique. (…) Les récents indices PMI ont ainsi nourri les craintes concernant un éventuel pic atteint sur l'activité économique en Europe. "Je reste assez optimiste tant que les indices restent entre 54 et 56. Quand on discute avec les entreprises, elles indiquent que 2018 s'annonce bien, qu'elles peuvent embaucher et investir", indique Alain Pitous. "Tout ça fait penser à une période de consolidation sur les marchés, qui ne se fait pas sans mauvaise nouvelle." Pour le gérant, les marchés d'actions devraient pouvoir monter en 2018 au même rythme que la progression des résultats des entreprises, mais pas plus. Dans le contexte de marché tendu, les périodes de publications vont devenir de plus en plus sensibles, ajoute-t-il, prévenant que toute prudence excessive des entreprises sur leurs prévisions peut être très lourdement sanctionnée. "Contrairement à 2017, où il était difficile de sortir du marché, nous n'hésitons pas à prendre des profits sur un titre et à garder du cash pour chercher des points d'entrée et profiter d'opportunités".